Actualités et presse

ToulÉco, premier quotidien de l'économie toulousaine, parle de Lafayette Conseil et de son âme pionnière dans le low-cost

Le quotidien d'information numérique ToulÉco, abordant l'ensemble de l'actualité économique à Toulouse, publie le 6 Janvier 2014 un article sur Lafayette Conseil à travers la plume de la journaliste Johanna Decorse.

Piloté depuis Toulouse, le réseau d’enseignes Lafayette Conseil, qui réunit soixante-quatre officines en France sous la marque Pharmacie Lafayette® et vingt magasins d’optique, compte sur son « modèle anti-crise » pour accélérer son développement national.

D’une simple officine de 35m² à un réseau national de soixante-quatre pharmacies qui voient défiler 41.000 personnes par jour, 12 millions par an, soit l’équivalent de la fréquentation de Disneyland. En vingt ans, la pharmacie Lafayette a connu un développement pour le moins spectaculaire. Tout démarre en 1995 lorsque le docteur Lionel Masson rachète une pharmacie rue Lafayette à Toulouse et impulse une politique de prix « dynamique » sur tous ses produits hors médicaments.
 
Associé à Jean-Michel Wurfel, il ouvre en 2001 une parapharmacie à proximité qui déménagera plus tard boulevard de Strasbourg. Devant le succès de leur concept, les deux hommes lancent en 2005 la marque Pharmacie Lafayette et proposent à d’autres pharmaciens d’adhérer à leur réseau et de dupliquer leur stratégie à bas coût au service de « la santé pour tous ».
 
Après le lancement en 2009 de l’enseigne Optique Lafayette, basée sur le même modèle économique, les deux actionnaires font appel en 2012 à des professionnels de la distribution spécialisée pour exploiter les deux marques et accélérer leur développement. Aujourd’hui, les deux réseaux génèrent 350 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 340 millions d’euros pour les seules pharmacies. L’objectif affiché est de parvenir à 100 magasins d’optique et 200 pharmacies d’ici 2018 pour un volume d’activité de 1 milliard d’euros.
 
« Nous avons une volonté d’implantation nationale avec une vraie politique d’enseigne basée sur une promesse : prix, choix, compétence. Notre créneau c’est le low cost moderne basé sur des coûts maîtrisés, des prix bas toute l’année négociés pour tous nos adhérents dans la cadre de 200 accords cadres avec les laboratoires et les plus grandes marques, un large choix et les conseils de professionnels de santé », explique Hervé Jouves, président de la société de conseil et d’exploitation Lafayette Conseil et ancien cadre de Conforama et de Virgin Megastore.

Un marche de 22.000 officines à conquérir

Sur un marché de la pharmacie en recul, ce modèle anti-crise a aussi de quoi séduire les professionnels. Pour les officines qui adoptent les couleurs du réseau et la croix occitane, référence aux origines toulousaines des deux marques, en contrepartie d’une redevance et d’un pourcentage sur leur chiffre d’affaires d’environ 20.000 euros par an, la promesse est de multiplier ce dernier par 3,6 en quatre ans.
Discrète sur ses résultats, la société Lafayette Conseil laisse parler pour elle sa stratégie d’expansion et le développement de ses propres marques, en optique et en parapharmacie, avec le lancement en 2015 d’une gamme de produits naturels.
 
Orchestrée depuis Toulouse sous la houlette de la maison-mère, la holding Laf’Consulting détenue à parts égales par Jean-Michel Wurfel et Lionel Masson et qui chapeaute aussi une société de formation récemment créée, cette conquête du marché métropolitain, où coexistent plus de 22.000 officines, s’inscrit dans la durée. Lafayette Conseil voudrait mettre une pharmacie par ville à ses couleurs, hors grandes métropoles comme Paris où la société toulousaine mise à terme sur une dizaine de points de vente.

 

Consultez l’article de ToulÉco ici.